Préparatifs

SANTÉ

Par
le
13 octobre 2018

Même si avec ce voyage nous voulons partir à l’aventure, il y a un point à ne pas négliger, c’est la santé ! De un parce que ce serait dommage de se gâcher le voyage pour ne pas avoir fait un vaccin et de deux parce que je n’ai vraiment pas de chance. Je me cogne, ça va faire un bleu. Il commence à faire froid, je vais être malade… Sans parler de la nature qui a une dent contre moi (je vous rassure je le vis bien) ^^

Bilan médical

Avant de partir, on a fait un bon bilan pour être certains d’être en forme, alors rendez vous chez l’ophtalmo, le dentiste, le gynéco … en plus, un petit bilan sanguin et on est bon !

Les vaccins

En fonction des pays que vous allez visiter, il est bon de se tourner vers son médecin traitant ou un centre de vaccination. (NB : ce dernier est le seul autorisé à vous vacciner contre la fièvre jaune)

Certains schémas de vaccination peuvent être longs en fonction du nombre de vaccins à faire et des différents rappels, donc prenez rendez-vous au minimum 2 mois avant votre départ.

Pour nous, c’était direction le centre du voyageur international à Nantes car Charles devait faire la fièvre jaune. On est donc arrivé le jour J tout sourire avec nos petits carnets de santé, prêts à se faire piquer !

Après une consultation avec un médecin, le résultat tombe … 4 vaccins pour moi et 6 pour Charles ! Comme j’avais déjà voyagé au Burkina Faso 3 ans avant, j’avais déjà fait plusieurs vaccins (chanceuse).

Du coup, on fait petit recap’ des injections auxquels nous avons eu droit (attention ce n’est que notre expérience personnelle, la consultation d’un médecin avant le départ dans un pays étranger est fortement conseillée) :  

Diphtérie Tétanos Polio

Ce vaccin est à faire tous les 10 ans et c’est le b.a.ba des vaccins même sans voyage il est bon de l’avoir surtout pour le tétanos !

La rage

Mon côté Brigitte (Bardot), en plus de la promiscuité avec des animaux dans des endroits touchés par la rage, nous ont poussés à faire ce vaccin qui s’effectue en 3 injections (J0, J+7, J+21). Attention cependant, être vacciné ne signifie pas que vous ne pouvez plus l’attraper, mais que vous avez plus de temps pour aller à l’hôpital, donc en cas de morsure aller voir un médecin !

La typhoïde

Fortement conseillé pour tous les longs séjours dans les zones à risques, le vaccin protège pendant 3 ans.

L’hépatite

Après le rappel à faire 6 mois à 1 an après la première injection, la protection est à vie.

La fièvre jaune

La vaccination était recommandée pour aller dans certains endroits comme l’Amazonie. Il était surtout obligatoire pour entrer dans certains pays d’Asie après avoir séjourné en Amérique du Sud. L’injection est valable 10 ans et doit obligatoirement se faire dans un centre de vaccination spécialisé.

L’encéphalite japonaise

Le vaccin nous a été fortement recommandé et on n’a pas hésité longtemps quand on a su qu’il n’y avait que 25% de chance de s’en sortir vivant et sans séquelles, si on était contaminé. Il y a deux injections à faire : une à J0 et une, un mois après pour être protégé 1 an. Si la période d’exposition au virus est plus longue il faut alors faire un rappel au bout de cette année. Le problème c’est que ce virus concerne principalement l’Asie et que nous y arrivons au bout d’un an ! On a donc regardé si l’on pouvait se faire vacciner en Nouvelle-Zélande mais le prix de l’injection frôlant les 150€, nous avons écarté cette option. Nous allons nous faire vacciner en Malaisie, à notre arrivée à Kuala-Lumpur où le vaccin actif est commercialisé ce qui implique une seule injection !

On ne vous a pas mis les prix des vaccins car ils varient d’un centre à l’autre, en ce qui nous concerne, j’ai payé 173€ et Charles 258€.

La trousse à pharmacie

Nous pour les petits bobos du quotidien nous avons le nécessaire, rien de très original si ce n’est mes médicaments pour l’asthme. On vous met une liste de ce qui est pour nous indispensable :

  • Pansements classiques et pansements anti-ampoule
  • Désinfectant
  • Pince à épiler
  • Petits ciseaux
  • Bande de suture adhésive
  • Ibuprophène
  • Bande élastique
  • Compresses
  • Biaphine
  • Baume du tigre (LE truc qui sert autant pour les maux de crâne que pour éviter les démangeaisons de piqûres de moustique)
  • Cortisone
  • Spasfon
  • Smecta
  • Pilules contraceptives
  • Traitement asthme

Et … voilà, alors certains trouveront que c’est beaucoup, d’autres non, pour nous on s’est dit que c’était suffisant pour couvrir toutes les éventualités.

Et le paludisme ?

Alors pour ce qui est du traitement nous avons une boîte chacun au cas où nous ferions de la fièvre dans une zone à risques, en attendant de pouvoir voir un médecin. Pourquoi ce choix ? Tout simplement car je ne supporte pas la molécule, cela me rend particulièrement malade … De plus, la majorité des cas de paludisme viennent d’Afrique. Ne passant par ce continent, nous diminuons nos chances. Nous avons fait ce choix, encore une fois, après discussion avec un médecin 😉 

Pour nous aider, n'hésites pas à partager cet article !

Merci ;)

TAGS
POSTS RELATIFS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)