Changeons d'air Humeurs

J’AI PEUR DE L’AVION, MAIS JE VOYAGE QUAND MÊME

Par
le
18 octobre 2018

La peur de l’avion : un vaste sujet difficile à comprendre pour ceux qui ne l’ont pas, et pouvant totalement en paralyser d’autres. Je ne prétends pas comprendre comment les peurs fonctionnent loin de là, mais dans cet article, j’aimerais vous parler de ma peur de l’avion et des petites techniques qui me permettent quand même de partir à l’autre bout de la planète.

Ma peur de l’avion

Avant tout je pense que comme pour chaque phobie il y a autant de «stades» que de personnes. Allant de la petite angoisse à l’impossibilité totale de faire quelque chose, donc dans cet article c’est de moi que je vais parler et de MA peur.

La première fois que j’ai pris un avion j’avais 9 mois et j’ai traversé l’Atlantique, dans les années qui ont suivi, j’ai pris très très régulièrement l’avion avec mes parents. Mais autant que ma mémoire me permet de remonter j’ai toujours eu peur de l’avion.

Au départ je me contentais de regarder plusieurs fois par jour, une semaine avant le vol la météo du jour du vol pour être certaine des conditions et si par malheur il pleuvait ou avait des nuages, je m’angoissais un peu jusqu’au décollage, après j’étais tranquille. Puis, au fil des expériences la peur est devenue de plus en plus grande me donnant un sentiment de mort instantané à chaque fois que je monte dans un avion. Malgré tout je continue à prendre l’avion car l’idée d’arrêter de voyager me paralyse encore plus que la peur de l’avion donc voilà mon histoire et mes petis trucs qui fonctionnent … plus ou moins bien !

Le jour où j’ai failli refuser de monter dans un avion

À 15 ans je suis partie deux semaines au Sénégal avec mes parents, une de mes soeurs, son mari et leurs deux enfants. La fin des vacances arrive et il est temps de rentrer. Pendant la route qui allait à Dakar, le temps se couvre et je commence à m’angoisser. En arrivant dans la ville une tempête tropicale éclate… Des trombes d’eau, des éclairs, bref, le top du top pour moi. Dans l’aéroport je fais les cent pas, espère que le vol va être annulé, mais non on embarque et là au moment de monter dans l’avion je me bloque. Impossible de bouger, je suis paralysée par la peur. Ma mère me regarde en me disant de bouger, mais je refuse : “je ne montrais pas dans cet avion”. Je me mets à pleurer, mon père s’énerve un peu il faut dire que demain j’ai cours et qu’il n’est pas question que je reste ici. Au bout de quelques minutes je finis par avancer, j’essaie de me calmer, quand une hôtesse me dit la pire phrase du monde quand tu as peur de l’avion : «  Vous savez mademoiselle il y a beaucoup plus de chance d’avoir un accident de voiture que d’avion » couplé au combo gagnant : « En 15 ans de métier il ne m’est jamais rien arrivé ». Alors comment te dire… La phobie est irrationnelle me dire qu’on ne va pas s’écraser ne m’aide pas du tout et ensuite …. Heureusement que tu as jamais eu de problème il ne manquerait plus que ça que tu es déjà eu un crash dans ta carrière.

Bon je sais c’est difficile quand on n’a pas peur de l’avion, mais pour moi ça a été le premier vol où je me suis dit pendant toute sa durée que je n’arriverai pas vivante en France.

Turbulence, crise de panique et première classe

Environ un an après, je suis partie voir ma soeur en Argentine avec mes parents, si avec un grand étonnement tout c’est bien passé à l’aller, le retour lui beaucoup mais alors beaucoup moins ! Mon père voyageant beaucoup pour son travail se voit proposer un surclassement à l’embarquement laissant femme et enfant en classe éco ( on l’aurait tous fait ^^), mais il faut savoir que malgré tout l’amour que ma mère me porte, c’est vraiment la dernière personne qui comprend ma peur de l’avion. Alors, quand il y a eu des turbulences elle m’a simplement dit à moitié endormie : «  Regarde-on sert le repas tout va bien » Evidemment 30 secondes après le commandant de bord fait une annonce, fortes turbulences, tout le monde à sa place, personnel naviguant compris … À ce moment là dans ma tête c’est : “je suis trop jeune pour mourir” !!! Je panique, je pleure, je repanique pendant 10 minutes. À la fin du signal lumineux, je me lève pour aller vomir (oui on peut vomir de peur, j’ai été très surprise, bref), une dame avait été plus rapide et se trouvait dans les toilettes, un steward me voit et comprend tout de suite, alors sans poser de question il a ouvert la porte des toilettes (oui ils peuvent faire ça, c’est bon à savoir), la pauvre dame se retrouve en culotte en dehors des toilettes et moi a vomir … Alors si aujourd’hui cette histoire me fait beaucoup rire, sur le coup c’était loin d’être ça !

En sortant des toilettes le monsieur me ramène à mon siège et me demande si je suis accompagnée … Je lui montre ma mère qui dort la bouche ouvert (désolé maman je t’aime quand  même :D) et lui explique que mon père est en première. 5 minutes plus tard, j’étais assise pour la première fois en première classe et bizarrement la mort semble bien plus lointaine là-bas. Alors ça peut paraître idiot mais des sièges plus confortables et surtout être loin des moteurs aide beaucoup … Après, c’est loin d’être une solution vu le prix du billet d’avion !

Je ne vais pas vous raconter toutes les expériences plus ou moins marrantes qui me sont arrivés dans un avion, mais par contre, ce que je peux vous dire c’est qu’aujourd’hui ça ne va pas mieux mais alors pas du tout … Enfin il y a eu du mieux, à un moment donné j’arrivais même à dormir pendant un vol ! Mais depuis que l’on est parti, on ne peut pas dire que je saute de joie à l’idée de prendre un avion (demandez à la pauvre main de Charles qui se fait régulièrement broyée) ! Malgré tout, j’ai mis en place quelques petits trucs pour essayer de me relaxer.

Les huiles essentielles

Personnellement j’utilise régulièrement des huiles essentielles pour tous les petits maux du quotidien. Mon truc pour l’avion c’est un mélange de petit grain bigarade (50 gouttes), de la marjolaine à coquilles (45 gouttes) et de la verveine exotique (5 gouttes). En massage quelques gouttes sur le plexus et dans le creux des poignets ou sur un mouchoir à respirer profondément.

Il paraît que la fleur de Bach fonctionne aussi très bien sur le stress.

Attention, les huiles essentielles sont puissantes et je ne peux que vous conseillez d’en parler à votre pharmacien avant toute utilisation 😉

La respiration

C’est une technique connue mais que j’ai encore du mal à mettre en place et la panique prend encore régulièrement le dessus, mais des exercices de respiration tous simples peuvent beaucoup aider. Il “suffit” de prendre de grandes inspirations par le nez, et d’expirer par la bouche.

Un vol en petit avion

Je sais que ca peut sonner étrange quand on a peur de l’avion de monter dans un coucou, mais quelqu’un travaillant dans l’aviation m’avait dit que si j’avais l’occasion un jour de monter dans un petit avion cela pouvait vraiment aider. Je ne pensais jamais mais alors jamais le faire, mais en Slovénie j’ai rencontré un futur pilote de ligne qui pour terminer sa formation avait encore quelques heures de vol à faire et nous a proposé avec Charles de faire 1h d’avion pour 120 euros ! Sachant que Charles adore ca et bien … Je suis montée dans l’avion (à reculons) et finalement ça a été la meilleure expérience en avion de ma vie ! Je n’ai absolument pas eu la moindre peur une seule seconde, je pense que le fait de tout voir (le pilote, les commandes …) est extrêmement rassurant. Après cette expérience, j’ai pu monter dans un avion sans peur pendant une bonne année. Alors ca n’a pas été efficace à 100% mais si vous avez l’occasion de le faire, sautez le pas !

Les stages contre la peur de l’avion

Je n’ai jamais fait ce genre de stage, mais il y a d’excellents résultats et je vous conseille de lire l’article d’explore le monde sur ce sujet. Et personnellement je pense qu’en rentrant en France j’irais dans un centre pour essayer de régler cette phobie une fois pour toute !

Voilà mon petit bilan sur ma peur de l’avion, mon expérience et mes petits trucs pour, malgré la peur, pouvoir continuer à voyager. 

Pour nous aider, n'hésites pas à partager cet article !

Merci ;)

TAGS
POSTS RELATIFS
ANIMAUX DE COMPAGNIE & VOYAGE

1 novembre 2018

LACHER PRISE

27 octobre 2018

2018

11 janvier 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)