Amérique du Sud Colombie Destinations

DE LA COTE À LA VILLE

Par
le
1 novembre 2018

Envisager de partir de notre petit paradis n’a pas été simple, et pourtant nous savions que nous devions avancer, alors quand Amaury (notre aventurier des temps modernes) nous a promis d’arriver à Medellín en vivant l’aventure on a tout de suite signé !

Playa Soledad

Le premier stop de ce voyage retour était playa Soledad une plage qui comme son nom l’indique est loin de tout et tout le monde, l’idée prendre nos hamacs dormir là-bas et … c’était à peu près tout !

Première solution pour y aller nos pieds pendant 4h (avec une nuit à aguacate au milieu) dans la jungle, mais avec nos gros sacs sur le dos, on a vite mis ça de côté. Deuxième option rejoindre Amaury et Louise (une amie française en volontariat à la Bohemia) le lendemain en lancha, parfait pour nous ! Sauf que le lundi et bien à Capurgana on ne travaille pas trop trop, on a donc dû attendre toute la journée que quelqu’un veuille bien nous prendre. Après 30 minutes de bateau nous voilà sur la plage et une surprise nous attend, nous ne sommes pas seule ! Un couple et leur petit-fils vivent de temps en temps ici, nous commençons à jouer avec le petit quand l’envie de se baigner se fait pressante. Je pars à la recherche de mon maillot mis dans mon petit sac et je me rends compte qu’il manque à l’appel … je panique … il faut savoir que dans ce sac se trouve mon ordinateur, mon appareil photo, mon portable et surtout mon passeport … bref ma vie ! Heureusement le couple connaît le conducteur du bateau, l’appel, mon sac est en sécurité chez sa copine, ouf je me détends et on profite de la fin de journée.

Pour dîner, le couple nous offre de nous faire à manger, on dîne donc les pieds dans le sable, du crabe, du riz, de l’avocat, des patacones … un vrai festin ! Après une courte nuit (à deux dans un hamac une place à l’abri de la pluie sous un toit troué), il est temps de faire signe à la moindre lancha qui passe pour continuer à Acandi, après 2h le couple qui habite vient encore à notre rescousse et nous trouve un bateau. Je vous passe la traversée de 20 minutes au milieu des vagues, trempés et moi intimement persuadée de vivre mes instants sur cette planète ^^

Les tortues d’Acandi

Arrivés à Acandi, la mamie venue avec nous, nous invite dans sa famille à boire un jus avant de nous emmener chez la femme qui à mon sac, après avoir remercié tout le monde nous partons en direction du centre. Notre hostel est en face de la plage, point très important car nous espérons voir cette nuit les tortues luth venus ici pour pondre. Malheureusement, la pluie et l’orage ne nous ont pas permis d’assister à ce spectacle grandiose, nous rappelant que l’on ne contrôle rien avec la nature.

Sous le soleil de plomb de Santa-Fe

Pour arriver à Santa-Fe, il nous faut d’abord prendre le bateau (encore). Arrivés à l’embarcadère, on nous dit d’attendre pour acheter les billets et au moment de les acheter, on nous dit que le bateau est plein … les militaires présents nous envoie vers un autre bateau, mais en chemin, on nous propose une traversée pas très légale, les militaires voyant cela font revenir tout le monde et après un échange de billet entre eux, le bateau illégal devient légal et nous voilà parti pour 2h de tape-cul.

Arrivés à Turbo nous sautons dans le premier bus, et après 6h sur de routes au milieu des montagnes nous posons le pied à Santa-Fe. Nous allons passer notre court séjour à visiter la ville, regarder les pigeons sur la place du village, mais aussi dans une piscine car la chaleur ici est écrasante.

Les rues de Santa Fe

Ça y est, il est déjà l’heure de retrouver la grande ville, les gens, la pollution et les voitures … c’est donc avec un peu d’appréhension que l’on monte dans le bus en direction de Medellín laissant derrière nous Capurgana et nos rêves de paradis.

Infos utiles :

  • Lancha Capurgana – Playa Soledad : 20000 COP (5,9€) par personne pour 25 minutes de bateau
  • Lancha Playa Soledad – Acandi : 20000 COP (5,9€) par personne pour 30 minutes de bateau
  • Barracuda hostel : 50000 COP (14,7€) en chambre quadruple avec salle de bain privé et en face de la plage pour voir les tortues.
  • Lancha Acandi – Turbo : être à l’embarcadère vers 6h30, 60000 COP (17,7€) la traversée
  • Bus Turbo-Santa Fe : 50000 COP (14,7€) par personne pour 6h de route
  • VIP hostel : 50000 COP (14,7€) en chambre double avec salle de bain privée
  • Bar avec piscine : 13000 COP (3,8€) l’entrée
  • Bus Santa Fe – Medellín : 10000 COP (3€) par personne pour environ 1h
TAGS
POSTS RELATIFS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)

Commentaires récents