Amérique du Sud Colombie Destinations

FARNIENTE SOUS LES COCOTIERS

Par
le
1 novembre 2018

Avant de partir de France nous n’avions pas vraiment eu le temps de nous poser, entre le travail de Charles jusqu’à la dernière minute, le déménagement une semaine avant le départ et les aurevoirs, bref la fatigue commençait à se faire ressentir. Nous avions donc décidé de poser nos sacs pour une semaine à Capurgana, petit coin de paradis sous les cocotiers à la frontière de Panama.

Le paradis ça se mérite

Une fois la destination choisie, il fallait y aller et ca n’allait pas être aussi simple ! Capurgana est perdu dans la région du Choco, et il n’y a pas de route pour y aller, nous avons donc pris un bus pour aller à Montéria, puis un deuxième bus pour Necocli passer une nuit là-bas, et enfin prendre le bateau d’une heure. Il s’avère que je ne suis pas une grosse fan du bateau quand on ne voit pas la côte, et encore moins s’il y a des vagues, et bien nous avons eu le droit au deux ! Pour vous décrire brièvement cette heure, mes cris de panique, associés aux rires de Charles, heureusement une heure après je découvrais mon paradis.

Douceur de vivre et rencontre avec les poissons

Nous nous sommes installés à la Bohémia repaire de backpackers français (tout du moins quand nous y étions), tenu par Victoria elle aussi Française, où vivre est un plaisir.

Le deuxième jour, nous fonçons au centre de plongée Dive and Green pour passer l’Open Water, et c’est parti pour 5 jours de vidéos, de théories, de piscine, mais surtout, de plongée avec Félix notre instructeur français. Plonger aura une vrai révélation pour nous deux qui sommes tombé amoureux des fonds sous-marin, mais encore plus pour Charles qui a déjà regardé tous les prochains sites de plongée sur notre chemin ! Il est difficile de vous décrire ce que nous avons ressenti, mais cette expérience à été une des plus belles de notre vie, grâce aussi à une rencontre incroyable avec Herman un plongeur autrichien que l’on considère aujourd’hui comme notre parrain de plongée.

Bref, au bout de quelques jours nous avons déjà pris nos habitudes : acheter des fruits à la tienda du coin pour le petit-déjeuner, aller au centre de plongée, bronzette à la plage, bière au Macondo (un des seuls bar avec pop corn et wifi), empanadas et le samedi soir rendez-vous à la Brujita une boite de nuit sur la plage où résonne des musiques colombiennes.

Vous l’aurez compris pour nous une semaine de pur bonheur, où nous sentons simplement heureux, c’est pourquoi nous avons décidé de rester une semaine de plus pour profiter de ce que cet endroit avait à nous offrir, et continuer à nous recentrer.

A part profiter de la tranquillité de l’endroit, il y a quelques endroits à visiter pour rendre le séjour encore plus agréable :

Les singes hurleurs Del Cielo

Cascade Del Cielo 

El Cielo c’est un ensemble de piscines naturelles (Charles dira que non car les humains ont mis quelques pierres pour retenir l’eau) au milieu de la jungle. Le chemin pour y aller est juste incroyable, on passe au milieu de cours d’eau, de la jungle et encore plus fou on entend au loin les singes hurleurs ! Les plus chanceux auront la chance de les voir se balader dans les arbres. Pour y aller pas d’inquiétude, le chemin est très accessible et en 1 heure vous pourrez vous rafraîchir.

Sapzurro

La baie de pirate par excellence, une petite plage de sable blanc, une eau turquoise, bref le rêve ! Pour y aller, une marche d’une bonne heure dans la jungle avec une grosse montée et de la descente, quand on y était des escaliers étaient en construction ce qui simplifie grandement la marche. Pour le retour, si vous n’avez pas envie de marcher n’hésitez pas à prendre la lancha, c’est 10 minutes. Et un conseil, si vous êtes à Sapzurro chercher une petite dame qui vend des glaces artisanales à la noix de coco et au miel une vraie tuerie !

La baie de pirate

La Miel

Une plage de rêve au Panama accessible à pied depuis Sapzurro en 20 minutes, il suffit de prendre son masque, sa serviette et son passeport ! Une fois arrivé au Panama, un militaire vérifiera votre passeport pour prendre le numéro et vérifier que vous repartiez bien le soir et c’est tout, comme la plage est entourée de jungle difficile d’aller plus loin. Au passage, il y a un Duty Free pour acheter le rhum un peu moins cher 😉

Paradis Panaméen

Petit conseil depuis La Miel, il vaut mieux repartir à pied à Sapzurro et prendre la lancha là-bas, les prix sont plus bas. 

La Coquerita

Une petite maison en bois perchée à flanc de falaise qui propose de se baigner dans des piscines naturelles d’eau douce et d’eau salée. Pour y aller il faut une vingtaine de minutes de marche en longeant la mer. Malgré nos deux semaines nous n’avons pas eu le temps d’y aller, mais il parait que c’est magnifique.

Aguacate

Une plage où l’eau bleue est remplacée par des nuances de vert, et où comme son nom l’indique, on peut trouver des avocats. Située à une bonne heure de marche de Capurgana vous pouvez dormir une nuit sur place.

Playa Soledad

LA plage oubliée du monde où vous pouvez jouer au Robinson Crusoé le temps d’une après midi ou d’une journée. Sur cette plage il n’y vraiment personne, sauf une famille qui est là de temps en temps et qui se fera un plaisir de vous faire des crabes grillés à manger les pieds dans l’eau. Si vous voulez venir la journée, je vous conseille de dormir à Aguacate, car depuis Capurgana la marche de 4h sous le soleil peut être fatigante. Vous pouvez aussi venir en lancha en demandant à un pêcheur de vous déposer, et passer la nuit en hamac sur la plage.

C’est d’ailleurs sur cette plage que nous passons notre dernière nuit à Capurgana, et c’est un peu le coeur lourd que nous montons dans la lancha qui nous emmène vers Acandi et loin de notre petit paradis.

Infos utiles :

  • Bus Carthagène Monteria 43000 COP (12€) par personne pour 6h de bus
  • Bus Monteria Necocli 26000 COP (8€) par personne pour 4h
  • Hotel à Necocli avant de prendre le bateau : Paisazon Hotel Restaurante 160000 COP (46,7€) la nuit en chambre double avec salle de bain privée et 3 repas inclus. Il faut savoir qu’il y a beaucoup d’hostel bien moins cher mais comme nous sommes arrivé le week-end de la semaine sainte les prix avaient grimpés.
  • Bateau Necocli Capurgana 70000 COP l’aller par personne pour 1h de bateau
  • Hostel la Bohemia Capurgana 700000 COP (21€) la chambre double avec salle de bain commune
  • Open Water Dive and Grenn 950000 COP (280€) par personne pour les cours, la plongée en piscine et les 5 plongées en mer. Si vous avez déjà l’Open Water la double plongée coûte 200000 COP (60€)
  • Entrée à El Cielo 2000 COP (0,60€) par personne
  • Entrée à la Coquerita 2000 COP (0,60€) par personne

Pour nous aider, n'hésites pas à partager cet article !

Merci ;)

TAGS
POSTS RELATIFS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)