Amérique du Sud Destinations Pérou

TREK DU CHOQUEQUIRAO AU MACHU PICCHU – DEUXIÈME PARTIE

Par
le
11 décembre 2018

Ça y est on enfile nos chaussures de marche, nos sacs à dos et c’est parti pour le trek de notre vie !

Le village de Cachora

Le départ du trek se fait depuis le petit village de Cachora, et c’est en bus qu’il faut s’y rendre. Il y a plusieurs bus qui partent par jour, et nous comme on était à la bourre sur notre préparation (comme toujours), on a fini par prendre le dernier bus qui partait de Cusco à 16h sans savoir que le trajet durait presque 4h. On nous a donc déposé au milieu de nul part vers 20h, heureusement une voiture a bien voulu nous déposer au village (car le bus s’arrête en bord de route il faut prendre un taxi collectif pour aller à Cachora) et on trouve une chambre bien au chaud pour se reposer avant le début du trek.

Le couple hyper gentil qui nous a accueilli à Cachora 

Infos utiles :

  • Bus Cusco-croisement vers Cochora 20 PEN (5,2€) par personne
  • Taxi collectif de la route jusqu’à Cachora 60 PEN (15,6€)
  • Hostel à Cachora : Puñuy Wass hospedaje, 35 PEN (9,1€) chambre double et petit-déjeuner

Jour 1 : Cachora – Playa Rosalina / 17km / 1500m-

Après une douche glacée et un super petit-déjeuner nous voilà sur la route. La première partie de la journée est plutôt tranquille, on descend doucement avant de remonter tranquillement vers le mirador de Capuliyoc (cette partie peut se faire en voiture et franchement je pense que ça vaut le coup, ça permet d’économiser des forces). On profite du panorama en mangeant un petit snack, puis nous voilà reparti pour … la pire descente du monde ! Les genoux et les épaules souffrent bien pendant 14 km, il fait très chaud et on respire de la poussière à chaque pas. On arrive épuisé au camping proche de la rivière et après un bon repas à base de riz et de thon, on s’endort comme des bébés dans notre tente.

Enfin en bas !

Infos utiles :

  • Nuit au camping de play rosalina 5 PEN (1,3€)
  • Possibilité de dîner au camping

Jour 2 : Playa Rosalina – Choquequirao / 10km / 1500m+

Un thé de coca (ça aide pour l’altitude), du pain avec du dulce de leche et nous voilà de nouveau d’attaque pour cette journée qui va faire chauffer nos mollets, et oui car tout ce qu’on a descendu hier il faut le remonter (c’est le principe du canyon mais quand on est devant c’est un poil déprimant). La première demi-heure est la plus difficile (on a déjà des courbatures), mais une fois le rythme trouvé, on avance gentiment vers le sommet. Pendant notre pause sandwich on rencontre un français parti le même jour que nous et déjà sur le retour, un grimpeur fou qui adore marcher et qui nous fait nous sentir très lent. On repart donc et une bonne heure plus tard nous voilà en train d’installer notre tente sur le site du choquequirao … on profite simplement de la vue avant d’aller se coucher car demain on visite le site !

La vue au réveil qui vaut tous les kilomètres

Infos utiles :

  • Tarif d’entrée sur le site du choquequirao 60 PEN (15,7€) par personne pour la durée de votre choix et nuit(s) en tente
  • Possibilité de déjeuner sur le chemin vers le Choquequirao
  • Possibilité de se ravitailler dans les tiendas du village avant le Choquequirao

Jour 3 : visite des ruines du Choquequirao

Le site du Choquequirao est divisé en trois parties les ruines du bas, le camping et les ruines du haut, on commence donc tranquillement par celles du bas (après la montée d’hier un peu de descente ça ne fait pas de mal) et là la magie opère. On est seul au milieu des ruines, on rentre dans les maisons, on s’assoit sur les terrasses en imaginant comment les gens vivaient à cette époque bref on est sous le charme. On remonte au camping pour déjeuner, puis direction le haut des ruines qui est en réalité la partie administrative et la place religieuse où il y avait des petits sacrifices de temps en temps (on a profité du guide d’un autre groupe ˆˆ), et on a le droit à un magnifique coucher de soleil seul au monde sur cette place. On s’endort avec des étoiles dans les yeux, et près pour la deuxième partie du trek … le camino de los locos.

 

Pour nous aider, n'hésites pas à partager cet article !

Merci ;)

TAGS
POSTS RELATIFS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)