Amérique du Sud Brésil Destinations Non classé

AU COEUR DE L’AMAZONIE

Par
le
22 décembre 2018

La forêt amazonienne … un rêve d’enfant pour Charles comme pour moi, rien que de prononcer ce nom on se sentait déjà partir à l’aventure. En plus, un ami en vacances à Rio à sauté dans un avion pour venir vivre ce grand moment avec nous !

Quelle agence pour un tour en forêt ?

Que ce soit dans la ville de Manaus (porte d’entrée pour l’Amazonie) ou sur internet, il y a une multitude d’agences proposant à peu près les mêmes activités pour des prix allant du simple au double en fonction de l’hébergement. Le problème, c’est qu’on cherchait quelque chose d’authentique de vrai et pas un programme à suivre heure par heure. Seulement, ce n’est pas si simple à trouver, heureusement, on a trouvé notre bonheur sur le blog d’explore le monde ! Ils étaient eux-mêmes partis dans la jungle avec l’agence Amazone Exceptional Adventures, et leur expérience avait l’air incroyable, alors on les a contacté et honnêtement c’est un de nos plus moments depuis le départ.

Premiers contacts avec la nature

En arrivant à Manaus, des personnes de l’agence sont venues nous chercher à l’aéroport pour nous déposer à notre hostel ou on a retrouvé Guillaume. En partant, on nous dit de bien dormir, car le départ est à 5h du matin, mais l’euphorie des retrouvailles en aura décidé autrement. On ne va pas s’étaler sur le nombre de bières bus (trop) et le nombre d’heures (minutes) de sommeil, mais on peut vous dire qu’on très bien dormi pendant le trajet.

Bébé Jack

Après avoir fait de la voiture, prit un ferry et être remonté dans une voiture, nous voilà aux portes de la forêt … tout est vert, l’air est moite et on découvre des nouveaux sons. Puis un petit bateau vient nous chercher, et en 20 minutes nous voilà arrivés dans la famille de Max (notre guide). Lui n’est pas encore là, c’est donc sa mère, son père et Jack (un bébé singe qui avait été abandonné dans la forêt) qui nous accueillent.

On nous propose une baignade et avec cette chaleur ce sera avec plaisir, Guillaume vérifie une bonne dizaine de fois la non présence de crocodile, anaconda ou piranha avant de sauter. Mon vrai problème pour moi ca aura été de remonter sur le bâteau (et moi qui me pensais musclée). Après ce fou rire collectif on part se reposer dans nos hamacs … la nuit a été courte.

Max arrive accompagné de Magalie sa copine qui travaille pour l’agence sur Manaus, un couple franco-brésilien et deux français en voyage au Brésil. On a peine 5 minutes pour faire connaissance que nous voilà dans le bateau pour voir notre premier coucher de soleil sur l’Amazonie ! Sur le chemin du retour, Max attrape un caïman pour nous expliquer comment ils vivent et malgré sa petite taille on ne fait pas trop les malins !

Coucher de soleil Amazonien 

Des piranhas, une hélice et beaucoup de pluie

Le deuxième jour, nous partons à la pêche aux piranhas … si eux auront bien mangés tous nos appâts, pour nous l’opération aura été infructueuse. Tant pis, je me dis qu’en laissant tranquille et avec le buffet qu’on leur a servi ils laisseront nos doigts de pied tranquilles ! Le couple et les deux français partent aujourd’hui, il faut donc qu’on se dépêche de rentrer, mais en voulant prendre un raccourci notre hélice se coince dans des herbes et par finir sa vie au fond du fleuve … On sort les rames (avec ca je peut-être réussir à monter dans le bateau), pour aller jusqu’au marché le plus proche (oui il y a des “supermarchés” flottants) pour changer de bateau.

À la pêche aux piranhas 

Après déjeuner, un couple d’Isralien d’une cinquantaine d’années se joint à nous et on part tous les cinq chez un ami de Max plus au fond de la forêt pour 2 jours. En chemin le ciel devient menaçant, et en une minute un torrent tombe sur nous, on baisse les bâches couvre les sacs et on rit en  voyant Guillaume à l’avant du bateau qui se prend des litres d’eau dans la tête.

Survie au milieu de la forêt

Le jour suivant, on part pour une petite marche dans la forêt et Max nous explique comment se repérer, où trouver de la nourriture (des verres) et quoi faire en cas de morsure de serpent. Après deux bonnes heures, il me tend la machette, et avec un sourire me dit de retourner au bateau … heu avec un sens de l’orientation comme le mien pas certaine que ce soit une bonne idée mais bon ! Avec l’aide de Charles et Guillaume on finit par retrouver le bateau (surtout grâce à l’aide de Charles et Guillaume).

Communication en pleine jungle 

Avant de partir, on aura aussi eu la chance de voir des dauphins d’Amazonie et de visiter une école communautaire. Le moment passé au milieu de cet environnement à la fois hostile et fascinant aura été magique, Max et toute sa famille sont des gens extraordinaires avec un coeur en or, et c’est avec une pointe de tristesse et surtout une grosse envie de revenir que l’on repart à Manaus.

Infos utiles :

  • Hostel à Manaus : Hotel Las Vegas, Rua Lobo d’Alamada, 80 BRL (19€) la chambre triple avec salle de bain privée
  • Amazone Exceptional Adventures : les contacter via Facebook ou par mail amazonexceptionaladventures@gmail.com le prix est de 60€ par jour et par personne en tout inclus

Pour nous aider, n'hésites pas à partager cet article !

Merci ;)

TAGS
POSTS RELATIFS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)