Par
le
26 décembre 2018

Après notre périple en bateau,nous nous sommes rendu dans la ville historique de Sao Luis, avec son centre classé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son centre historique, sa nouvelle ville, ses plages et … Son crabe tap-tap (qui lui aussi devrait être inscrit à l’UNESCO) !

Vieille ville

Les centre historiques en amérique latine pour l’instant on adore, c’est toujours pleins de couleurs, vivants … Mais à Sao Luis malgré une inscription à l’UNESCO cette partie de la ville n’est pas super bien conservée. Malgré tout, le centre de la ville est très agréable avec des beaux bâtiments encore debouts, des couleurs pastels et de la végétation grimpante. C’est une partie de la ville qui est pleine de vie contrairement au nouveau Sao Lui plus impersonnel, on a adoré flâner dans une friperie en pleine air et boire une coco fraîche à l’ombre en regardant les gens passer.

La capitale du reggae

Il faut savoir, que la ville de Sao Luis est aussi la capitale Brésilienne du reggae. Il y a un peu moins d’un an, un petit musée dédié au reggae à ouvert. En arrivant un jeune bénévole nous propose de nous donner des explications en anglais, 30 minutes super sympas où on en apprend plus sur l’histoire, les moments forts, mais aussi tout la culture autour du reggae. Un excellent moment, dans un musée très chouette.

Le nouveau Sao Luis

Autant vous dire tout de suite la nouvelle ville n’a absolument aucun charme, des immeubles neufs, des malls immenses et des grandes avenues. Par contre, le truc sympa c’est la plage ! Une grande bande de sable bordée par les palmiers d’un côté et l’océan de l’autre.

On se sent vraiment au Brésil les pieds dans l’eau chaude, une caipirinha à la main …

Et histoire de se mettre un peu plus dans l’ambiance, on se trouve un petit restau les pieds dans le sable pour goûter à la spécialité locale : le crabe tap-tap ! Derrière ce nom barbare se cache en réalité un plat à base de crabe (assez logique), accompagné de riz, de farofa, de tomates et d’oignons. Et tap-tap, c’est pour le bruit que l’on fait en ouvrant le crabe avec un petit maillet 😉

La joie de manger du crabe

Entre son architecture et sa douceur de vivre, Sao Luis aura été une superbe étape pour commencer notre descente de la côte Brésilienne. Maintenant direction le parc Lencois Maranhenses, ses dunes et lagunes turquoises.

Infos utiles :

  • Bus Belem-Sao Luis : 140 BRL (31,35€) par personne en bus de nuit semi-cama
  • Hostel à Sao Luis : Calhau Hostel, Rua José Luís Nova Costa 65 BRL (15€) en chambre double petit-déjeuner inclus

Pour nous aider, n'hésites pas à partager cet article !

Merci ;)

TAGS
POSTS RELATIFS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)