Par
le
27 janvier 2019

Après avoir tout entendu sur cette ville, on avait qu’une envie y aller et ressentir les vibrations particulières de la « ciudad maravillosa », et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on a pas été déçu !

LA rencontre

On ne peut clairement pas commencer cet article sans parler de Leatitia, car si on est autant tombé amoureux de Rio c’est aussi grâce à elle ! Tout a commencé avec une demande d’hébergement sur Coushsurfing pour trois nuits, pour finir par la rencontre d’une amie chez qui on est resté trois semaines. Après un an à vivre comme une vraie Carioca (habitant de Rio), elle a su nous donner tous les bons conseils et nous faire découvrir la ville loin des touristes. Du coup, si tu passes par là encore milles mercis et beijos Laetitia.

La ville merveille

Bon autant vous dire que cet article on s’est vraiment demandé comment on allait l’écrire. On avait tellement à raconter sur cette ville, qu’on aurait presque pu ouvrir un autre blog ^^ Du coup pour faire simple on va vous faire découvrir Rio, quartier par quartier.

Santa-Theresa

C’est là où on a habité pendant 3 semaines, et pour nous c’est LE quartier de Rio !!! En haut d’une colline on a une vue de fou sur la baie. Il y a pleins de petits restaurants, de boutiques, d’ateliers … en fait c’est le quartier bohème de Rio. Malgré tout, il est souvent oublié des touristes car considéré comme dangereux. Alors, on ne va pas se voiler la face, la nuit le quartier est dangereux, et il faut mieux prendre un moto taxi pour rentrer chez soit, mais la journée aucuns soucis.

Les rues de Santa-Theresa

On commence la journée par un petit déjeuner 100% Carioca, avec une portion de pao de queijo (petite foule de pain chaud au fromage) et un acai (purée glacée de la bai d’acai hyper connue au Brésil). On prend ses pieds, pour simplement se balader à travers les petites rues, se perdre en regardant les oeuvres de street-art qui sont absolument partout, et on va découvrir des « ruines » au coeur de Rio. C’est l’endroit hyper inattendu qu’on a découvert pendant notre dernier jour : le parque de las ruinas. Une ancienne maison des années 20 tombée dans l’oubli, qui a finalement été restaurer. Les fondations en briques ont été gardées, des poutres en métal et des grandes vitres ont été rajoutées. On est vraiment tombé sous le charme de cet endroit qui offre une vue imprenable sur Rio.

Infos utiles :

  • Restaurant hyper sympa avec un menu du midi et une vue incroyable sur Rio : Estacão Sobrado, Rua Alm. Alexandrino 6
  • Petit resto avec un choix de bières locales incroyables : esquina de Santa, Rua Monte Alegre 348
  • Pour un petit déjeuner 100% Brésilien :  Rua Paschoal Carlos Magno en face du restaurant simples Mente c’est un tout petit endroit avec quelques tables à l’intérieur
  • Pour une vrai feijoada (et option végétarienne) : bar do mineiro, Rua Paschoal Carlos Magno 99
  • Parque de las ruinas

Lapa

Une mosaïque des escaliers qu’on adore

Beaucoup plus touristique, la journée il y a plus d’étrangers que de Carica enfin pas partout 😉 Bon ok, on peut dire ce que l’on veut, on est quand même passé par les escaliers fameux escaliers Selaron. Qui, il faut bien l’avouer sont juste incroyable malgré le monde !

Mais Lapa, c’est bien plus que des mosaïques ! Il y a un lieu en particulier dont on est tombé amoureux : La Fondacio Progresso. Ce vieux bâtiment à été réhabilité en école de cirque (on peut voir régulièrement des cours), mais aussi en salle de concert. Si vous êtes à Rio un mercredi soir foncé là-bas, c’est juste dingue !!! Ha et petit coup de coeur dans le coup de coeur, il y a dans ce magnifique lieu un jardin basé sur la permaculture qui est juste l’endroit parfait pour boire un thé au milieu des plantes.

Et pour les fêtards … Lapa c’est un THE place to be pour danser le funk 😉

Info utile :

  • Notre coup de coeur de Rio : Fondacio Progresso, Parca Cardeal Câmara

Gloria

Pour nous se promener un dimanche à Gloria, c’est le meilleur moyen de sentir l’ambiance de Rio. Une fois par semaine, se tient un grand marché, où on peut y acheter des fruits, du poisson, une robe et un vieux bibelot ! On a juste adorer se laisse aller entre les étales et danser une bière à la main dans des Sambas,. Bref un vrai dimanche de Carioca commence par des pao de queijo et finit au marché de Gloria !

Le poisson frais du dimanche

Flamengo

Grande étendu de sable blanc et vue sur le Pain de sucre, que demander de mieux. LE spot bronzette parfait loin des foules. Bon, malgré tout Flamengo à un petit (gros) défaut … l’odeur … Et oui, il y a souvent dans l’air une légère odeur de poisson … et personne ne se baigne.

Centre

Honnêtement pour nous c’est le quartier qui détonne avec le reste de la ville. On se balade entre des immenses building vitrées et la majorité des gens sont en costume 😉 Mais si on marche un peu plus, on arrive sur des anciens quais où se trouvent une oeuvre immense de Kobra. Faites à l’occasion des jeux Olympiques, elles représentent 5 visages de membres de tribus venus de Thaïlande, de Guinée, d’Ethiopie, de Sibérie et du Brésil. Le but derrière cette oeuvre montrer que nous sommes unis. Et, on avoue que ces grands visages nous on fasciné pendant un bon bout de temps !

Info utile :

  • Fresque mural Etnias : Gamboa

Urugaina

Un grand bazar bouillonnant, où l’on passé plusieurs fois avec l’envie de trouver de quoi s’habiller pour un mini carnaval (sans succès ^^). Vous l’aurez compris là-bas on trouve absolument tout … et rien. Du collant, au maillot en passant par la coque de portable et les lunettes de soleil ^^ Il faut s’armer de patience mais … on a fait quelques bonnes affaires !

Rocinha

Comment parler de Rio sans parler de Rocinha … La plus grande favela du pays et surtout d’amérique du sud ! Souvent quand on pense aux favelas, on voit la violence et pourtant ici nous n’avons rien perçu de cela. Il existe beaucoup de « tours » permettant de visiter Rocinha, et la majorité d’entre eux sont … loin d’être éthique. Imaginé un 4×4 version safari, un guide tout de beige vêtu et une dizaine de touriste prenant des photos volées des habitants … on a vue mieux. Du coup pour découvrir ce quartier, Laetitia nous avait donné le numéro d’un jeune venant de la favela qui avait de la découverte de Rocinha son métier. On a passé un moment de folie, à discuter avec les gens, à manger et boire une bière dans un tout petit bar, et à découvrir que derrière la favela il avait surtout des habitants adorables qui voulaient faire découvrir leur monde. Bref on  recommande mille fois de faire cette visite qui apporte une autre vision de Rio 😉

La vue depuis Rocinha

Bref, ça à été pour moi l’article le plus difficile à écrire, car avec Charles, on a un million de choses à dire sur Rio, et faire une synthèse de nos trois semaines est un exercice plus que difficile. Mais Rio, on en est tombé amoureux … de sa chaleur, ses habitants, sa musique … TOUT. Donc on manque clairement d’un peu d’objectivité quand on vous dit de prendre tout de suite votre billet d’avion, mais pour nous on sait déjà qu’on y reviendra 😉

Pour nous aider, n'hésites pas à partager cet article !

Merci ;)

TAGS
POSTS RELATIFS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)