Changeons d'air Humeurs

BILAN APRÈS UN AN DE VOYAGE

Par
le
16 avril 2019

Il y a 365 jours nous montions dans l’avion direction Bogota, avec une seule certitude, nous allions voyager à travers le monde pendant 2 ans ! Pour cet article, nous avons décidé de faire un bilan chacun de notre coté … Du coup, c’est parti ! 

Jeanne 

Bon, ça y est, après un an à sillonner les routes, j’ai enfin réalisé qu’on était vraiment parti (mieux vaut tard que jamais ˆˆ). J’exagère un peu, ça doit bien faire 6 mois que j’ai réalisé mais quand même, ça a prit du temps ! En même temps quand on passe autant d’années de sa vie a rêver de quelque chose c’est peut-être normal de ne pas se rendre compte tout de suite qu’on vit son rêve (oui je cherche à me rassurer quant à la normalité de ma personne).
Bref, justement venons-en au rêve. J’avais imaginé ce voyage de bien des façons, mais finalement je n’avais jamais pensé être dingue de la Colombie, tomber amoureuse de Rio, apprécier la pluie Néo-Zélandaise, me prendre la tête avec Charles (et pourtant vu nos caractères ce n’était pas bien dur à imaginer 😉 ) … Au final, tout ce que j’avais imaginé me parait aujourd’hui bien terne en comparaison de ce que je vis et de ce que je découvre au quotidien. 

Ah, il y autre chose qui a changé entre mes rêves et ma réalité, le manque ! J’ai toujours eu cette envie d’ailleurs, ce besoin de découvrir les pays loin de chez moi et j’ai toujours été très persuadée qu’il serait facile de laissé ce que j’avais derrière moi. Et bien, non partir n’a pas été simple .. dire au revoir à ma famille, mes amis, nos chats ! Et après un an, je ressens parfois l’envie de me téléporter pour boire un gin tonic et refaire le monde avec ma meilleure amie, parler de tout (et surtout de rien) avec ma soeur, m’asseoir à une table et manger un plat improbablement healthy mais bon, fait par ma maman ou juste boire un verre de vin avec mon père. Tout ça pour dire, que voyager m’a aussi fait me rendre compte que j’accorde plus d’importance que je ne le pensais à ces moments ! 

Mais, comme on ne change pas une équipe qui gagne, après un an de voyage, c’est surtout pleins de nouveaux projets qui ont vus le jour (dont la moitié ne se réaliseront jamais, mais j’aime bien les projets ^^). On ne va pas se le cacher la plus part de ces projets incluent encore de prendre l’avion (désolé les parents), mais en tout cas j’ai réalisé que ce voyage était un rêve dans ma vie et non LE rêve de ma vie ! 

Voilà je crois que c’est à peu près tout concernant ce bilan à la moitié de notre voyage, et j’ai très très hâte de cette année qui arrive pour découvrir une autre partie du monde avec mon meilleur acolyte ! 

Charles

Un an, déjà … Ça va paraitre bateau mais qu’est-ce que c’est passé vite !
En fait c’est assez drôle je dis souvent que j’ai l’impression que les trois premières semaines ont durées autant de temps que les 11 mois qui les ont suivis. Non pas que ces semaines aient été mauvaises, bien au contraire, mais c’est comme si absolument tous mes sens étaient alors aux aguets 24/24 ! Tout était tellement différent de ce que je connaissais… Surtout ce nouveau mode de vie. J’emmagasinais tout instinctivement !

Puis les choses se sont calmées. Je n’ai pas arrêté de profiter, loin de là, mais petit à petit tout a commencé à devenir normal (attention, j’ai dit « normal », pas « banal » hein!) : que mon sac à dos soit ma maison, d’être en continu avec Jeanne, les contacts avec les locaux, les bus, la nourriture, le climat… le rythme tout simplement.

Je dirais en fait que j’ai vraiment commencé à « vivre en voyageant » et par exemple, tout comme je ne profitais pas spécialement des trajets « boulot – maison » en France, les voyages en bus ont commencés à être une routine similaire, etc.

Depuis tout est passé à mille à l’heure et les choses accélèrent… J’ai par exemple du mal à réaliser que cela fait déjà bientôt 4 mois que nous avons quitté l’Amérique du Sud, instinctivement je dirais que c’était il y a 15 jours …

Aujourd’hui je pense que je me suis finalement vraiment habitué à ce nouveau mode de vie, comme je me suis habitué autrefois à la vie en études supérieures, puis à la vie de jeune actif et comme je m’habituerai aux défis que m’offriront le futur. Tellement habitué en fait, que si je ne me concentre pas directement dessus, je ne me rends pas vraiment compte, pour l’instant, de combien d’expériences et de connaissances je m’empli et que je n’aurais JAMAIS pu vivre sans être parti.

Voilà qui résume assez bien mon état d’esprit après un an… Bien entendu plein de choses me manques en France… Mais ce voyage a une durée limitée et alors que nous venons de passer la barre de la moitié, j’espère juste que la suite ne va pas passer encore plus vite (même si ceux qui m’attendent en France ne seront pas du même avis :D).

Pour nous aider, n'hésites pas à partager cet article !

Merci ;)

TAGS
POSTS RELATIFS
2018 EN IMAGE

11 février 2019

ANIMAUX DE COMPAGNIE & VOYAGE

1 novembre 2018

LACHER PRISE

27 octobre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)