Destinations Nouvelle Zélande Océanie

LE PETIT GUIDE POUR ACHETER SON VAN EN NOUVELLE-ZÉLANDE

Par
le
18 avril 2019

Ah, qui ne s’est jamais imaginé au volant de sa petite maison roulante sur les routes sauvages de la Nouvelle-Zélande ? Mais, avant de réaliser son rêve, il faut trouver son bolide ! Et pour ça, on s’est dit qu’on allait vous faire un petit guide pour vous aider à choisir au mieux votre future maison. 

Achat ou location ? 

On ne va pas vous parler pendant longtemps de la solution location, tout simplement car on ne l’a pas expérimenté. Cependant avant de partir, on s’était rapidement renseigné sur le sujet. 

Il faut savoir que les deux gros avantages de la location sont : la rapidité de prise en main et la tranquillité d’esprit. En effet, pas de perte de temps à trouver un van et pas de stress quand à la revente. De plus, l’agence vous fournit des garanties quant à la mécanique et une assurance. Par contre, on n’oubli le charme, le cosy, le sentiment d’être un peu chez soi et surtout l’argent dépensé dans la location ne reviendra jamais sur votre compte en banque ! 

En bref, pour 2 ou 3 semaines la location c’est pour vous, au delà de deux mois on passe à l’achat 😉 

Acheter et vendre son van sans (trop) de stress

Bon, vous avez décidé d’acheter votre maison pour vivre l’aventure sur les routes Néo-Zélandaises. Oui, et après ? 

Où acheter ? 

Il faut savoir que la majorité des voyageurs arrivent à Auckland et repartent de Christchurch. De ce fait, la demande est plus importante à Auckland qu’à Christchurch. Il est donc intéressant d’arriver sur l’île du Sud pour bénéficier d’un van moins cher et de le revendre sur Auckland pour perdre le moins d’argent possible (voir même faire une plus value en fonction de la période). 

Quand acheter ? 

L’idéal, pour profiter des meilleurs prix est de chercher à acheter entre Janvier et Février. C’est en effet, la fin de l’été et beaucoup de voyageurs repartent, c’est à ce moment là que vous pouvez faire de bonnes affaires ! Et ne vous inquiétez pas trop il a tendance à faire beau et chaud jusqu’en mai 😉 

Pour la vente c’est pareil, si vous mettez votre voiture sur le marché entre Novembre et Décembre, vous allez mettre moins de temps pour la vendre et en tirer un meilleur prix. 

Self-contain ou non ? 

En Nouvelle-Zélande, vous trouverez deux types de campings : ceux qui autorisent seulement les véhicules self-contain et ceux où tout type de véhicule est autorisé. La différence ? Le prix ! Il faut savoir que la majorité des camping pour self-contain sont gratuits, contrairement aux autres, où il faut souvent payer (entre 8$ et 13$ par personnes)

Pour être self-contain, le véhicule doit disposer d’une certification qui s’obtient en fonction de différents critères : 

  • Avoir des toilettes chimiques (le plus souvent pas utilisées car les campings possèdent des WC)
  • Pouvoir utiliser les toilettes lorsque le lit est déplié 
  • Avoir une réserve d’eau clair de 20L 
  • Pouvoir stocker 20L d’eau grise 

Attention, la règlementation change très souvent donc renseignez-vous ! 

Voiture, monospace ou van ? 

Plusieurs options en fonction de votre budget et de vos envies. 

Voiture 

C’est la solution idéale pour les petits budgets ! En plus, vous passerez plus facilement incognito, pourrez parcourir des distances plus longues plus rapidement et paierez moins pour cher le ferry. Par contre, le confort sera minime. Si la voiture est grande vous pouvez mettre une mousse à l’arrière qui servira de lit, sinon ce sera en tente 😉 Et pour le coin cuisine, un réchaud dehors ! Dans un même temps, il faut aussi penser aux dépenses engendrées par les campings, car aucune voiture ne sera certifiée Self-Contain. 

Monosapce 

C’est le bon compromis prix/confort, tout en se fondant dans la masse et en pouvant rouler à vitesse normale. Il y a des monospaces très très bien aménagés qui permettent de manger à l’intérieur, d’avoir des rangements et de dormir confortablement. Par contre, la cuisine sera automatiquement dans le coffre, ce qui peut poser problème vue le taux de pluviométrie du pays ^^ Pour la certification self-contain, elle est possible en fonction des modèles et de l’agencement intérieur. 

Van 

Niveau confort c’est le top, par contre c’est aussi l’option la plus cher. Lit convertible (ou non) en banquette en U ou L, table sur pied ou rabatable, cuisine intérieure ou extérieure … il y a presque autant de van que de possibilité d’aménagement. La majorité des vans sont self-contain. Par contre il faut penser que l’on met plus de temps sur la route, la consommation est plus importante et le prix du ferry plus élevé.

Et nous ? 

Sans parler de Charles et son mètre quatre-vingt sept, l’un comme l’autre on avait besoin d’espace. En plus, je voulais vraiment une cuisine à l’intérieure et la certification self-contain nous semblait primordiale. Du coup, nous avons été les heureux propriétaires d’un van Toyota Hyace prénommé Guy ! 

Pour ce qui est du modèle on ne serait que vous conseiller les Toyota Hyace ou les Nissan Caravan qui sont réputés pour leur fiabilité, et la simplicité pour trouver des pièces en cas de soucis. 

Essence ou diesel 

Une fois le type de maison choisi il faut se pencher sur la consommation  qui est une part importante du budget ! 

À la pompe, le diesel sera toujours moins cher que l’essence. Mais, il faut savoir qu’en Nouvelle-Zélande, il y a une taxe sur le diesel à payer en fonction de son kilométrage. Il suffit d’aller sur internet et en 5 minutes c’est bouclé.

Cependant, même après avoir payer la taxe, le diesel reste plus intéressant d’un point de vue financier et consommation. 

Les points clefs à l’achat du véhicule 

Ça y est, après maintes recherches, vous avez enfin trouvé votre future maison ! Attention, quand même à ne pas sauter trop vite sur l’occasion et pensez à ces quelques points qui pourront vous sauvez beaucoup de temps et d’argent !

Le WOF 

Tous les véhicules en circulation doivent avoir passer le WOF, ou l’équivalent du contrôle technique chez nous. Il est a passé tous les ans pour les véhicules produit à partir de 2000, et tous les six mois pour les modèles plus anciens. Pendant ce contrôle seront vérifié : la rouille, les ceintures de sécurités, les vitres … mais rien de mécanique ! 

Nous avons aussi apprit au moment de la vente de Guy, que pour être dans les règles, le WOF doit avoir moins de 28 jours lors de l’achat ! La seule dérogation, est de signer un papier avec les vendeurs, disant que vous êtes d’accord pour acheter un véhicule ayant un WOF de plus de 28 jours. 

La REGO 

C’est une taxe à payer pour 3 mois, 6 mois ou 1 an autorisant le véhicule à rouler. Pour la payer, c’est très simple, rendez-vous à la poste et en 20 minutes vous êtes bon !

La mécanique 

Alors là, il ne faut pas hésiter à regarder partout quitte à salir un tee-shirt ! Demandez à voir toutes les factures, et posez toutes les questions possibles sur le moteur, l’embrayage, les freins … Demandez aux propriétaires (s’ils ne l’ont pas déjà fait) de réaliser un check mécanique complet quitte à le payer vous même pour éviter toutes mauvaises surprises. S’ils refusent partez en courant, il y a un problème ! N’hésitez pas à demander à conduire la voiture c’est un bon moyen de se rendre compte s’il y a un soucis.

Voilà, je pense qu’avec ça, vous êtes prêt à partir sur les routes et à profiter de votre aventure ! Si jamais vous êtes en train d’acheter votre maison roulante et que vous avez des questions envoyer nous un message, on se fera un plaisir de répondre 😉 

Pour nous aider, n'hésites pas à partager cet article !

Merci ;)

TAGS
POSTS RELATIFS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les Blog Trotteurs
En Tour Du Monde

Pour construire un meilleur monde demain, il est nécessaire de connaitre celui d'aujourd'hui. Il faut découvrir les défauts sur lesquels nous devrons tous travailler mais plus encore, il faut apprendre ses qualités et son histoire pour mieux les protéger. Alors est ce que la bonne solution ne serait d'aller y crapahuter ? Fais le avec nous sur ce blog ;)